Rencontre Haie Biodiversité Haie-Fay-Bocage Chère-Don-Isac

25 Septembre 2021 : Matinée découverte des Haies bocagères (Fay-de-Bretagne).

Animation du 24 04 2021 reportée à une date ultérieure.

Rencontre du 24 avril reportée au 25 septembre 2021 sur le thème : "Haie et Biodiversité". Intervenants : Haie Fay Bocage, Syndicat Chère Don Isac.

25 septembre 2021 : Matinée découverte des haies bocagères (Fay-de-Bretagne).

25 Septembre 2021 : Matinée découverte des haies bocagères (Fay-de-Bretagne).

Présentation de l'association Haie-Fay-Bocage.

Chantier organisé le 11 février 2019 avec l'association AIRE de Blain (association intercommunale pour un retour à l'emploi).

Présentation de l'association Haie-Fay-Bocage (Suite).

Chère Don Isac : Présentation du Syndicat.

Ouest-France Lundi 5 Octobre 2020 Syndicat Chère Don Isac

Le Syndicat Chère Don Isac page 1

Le Syndicat Chère Don Isac page 2

Fay-de-Bretagne, Samedi 25 Septembre 2021 : Matinée découverte des haies bocagères à l'initiative de l'association PEPITES44 (Rôles des haies, Plantations, Essences bocagères, ... )

Intervenants : Haie Fay Bocage*, Syndicat Chère Don Isac**.


 Matinée découverte des haies bocagères


Matinée découverte des haies bocagères


à l’initiative de Pepites44, cette matinée était animée par Tiphaine Lalloué du Syndicat Chère Don Isac et Daniel Locquet de l’association Haie Fay Bocage.

Ludovic Blandin, président de l’association Haie Fay Bocage a présenté cette association, ses objectifs et les différents chantiers et animations réalisées ces dernières années.

La quinzaine de participants à cette matinée découverte s’est rendue sur le lieu de l’animation, quelques parcelles dont le bocage a été entretenu par l’exploitant, Monsieur Civel, grâce à l’intervention de l’association Haie Fay Bocage, plusieurs années de suite.

Sur place, les animateurs sont, tour à tour, intervenus pour présenter les essences d’arbres des haies bocagères présentes et les différents cortèges d’espèces arbustives et ligneuses associées à ces essences d’arbres. Ils ont fait participer le groupe pour la reconnaissance des espèces végétales rencontrées et ont rappelé les différentes techniques utilisées pour créer et entretenir traditionnellement le bocage (rappel de la technique du plessage par exemple).

Le rôle des haies a notamment été abordé avec toutes les fonctions associées au bocage.

Puis en avançant dans le parcours, plusieurs possibilités d’entretenir ces haies ont été évoquées en abordant de façon critique le parti pris adopté dans cette restauration des haies existantes sur ces parcelles.


* Plus d'infos sur Haie Fay Bocage :  https://haiefaybocage.wixsite.com/haiefaybocage


** Plus d'infos sur le Syndicat Chère Don Isac   https://cheredonisac.fr/

 Un conseil : Cliquer sur les pages suivantes (en bas de page) et les consulter en mode Plein-écran

Ne pas hésiter à revenir à l'index


Le Samedi 25 septembre 2021, PEPITES44, association de valorisation du Patrimoine et de l’Environnement,  organise une rencontre, à partir de 10H00, sur le thème de la Haie et sa biodiversité animée par Haie-Fay-Bocage et le Syndicat Chère-Don-Isac.

  Au Programme : Les rôles des haies et des talus, la plantation et la régénération naturelle, la découverte des principales essences bocagères.  

Les organisateurs :

PEPITES44 , acronyme de Patrimoine et Environnement du Pays Issu des Trésors En Schiste, souhaite préserver et valoriser le Patrimoine et l’Environnement du Pays du Schiste, région de Nozay-Châteaubriant caractérisée par l’utilisation traditionnelle du schiste bleu, pierre locale.

L’association Haie Fay Bocage participe à la préservation et à la régénération du patrimoine bocager en vue de sa transmission aux générations futures. Elle tend à sensibiliser les acteurs locaux pour les amener à valoriser cette richesse oubliée.

   Le Syndicat Chère Don Isac est issu de la fusion des 3 anciens syndicats de bassin versant de la Chère, du Don et de l’Isac. Il a pour objectif la reconquête de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques et participe à la valorisation du bocage.  En effet, le bocage préserve  la qualité de l’eau, régule les écoulements et contribue à conserver les équilibres biologiques en favorisant la biodiversité.

* Plus d'infos sur Haie Fay Bocage :  https://haiefaybocage.wixsite.com/haiefaybocage


** Plus d'infos sur le Syndicat Chère Don Isac   https://cheredonisac.fr/


Les acteurs du Territoire

L’ASSOCIATION HAIE FAY BOCAGE

 

L'association « Haie Fay bocage » est née d'une réflexion d'un groupe de personne de Fay de Bretagne pour la préservation des haies bocagères et de leurs biens faits (fixateur de carbone, retenue d'eau, habitat d'insectes et d'oiseaux, fonction et production variées, ...).

 

   Haie Fay bocage intervient essentiellement chez les agriculteurs qui n'ont pas le temps nécessaire pour un bon entretien de leurs haies.

  Celui-ci s'effectue par une approche manuelle après une observation et une sélection des différentes essences des hauts jets (chêne, châtaigner, aulne, frêne, ...), des brises vents (noisetier, sureau, néflier, charme, houx, ...), des buissonnants (viorne, fusain, …).

  Nous pratiquons le recépage des arbres encore jeunes, ce qui va renforcer le système racinaire de leur souche et permettre le renouvellement d'arbres de meilleure vitalité.

  Les coupes sont respectueuses de la physiologie de l'arbre. Soit par la coupe au ras de la souche, soit par l'élagage des branches à la ride du tronc pour libérer les cellules cicatrisantes contenues dans le bourrelet.

  Les coupes à blanc sont à proscrire. On laisse dans la haie les jeunes arbres en devenir et les futurs arbres pour le bois d'œuvre.

  Les branchages (ramure, tête d'arbre, …) sont soit valorisés par broyage en BFR, soit rangés sur le talus pour favoriser la biodiversité animale et végétale.

Les adhérents de l'association achètent le bois réalisé un petit prix par stère.

  Cette économie est réinjectée dans le circuit pour l'emploi avec les entreprises d'insertion locales : l'AIRE et l'ATRE ou dans des formations de sécurité et de respect de bonnes pratiques.

 

Nous essayons, donc, de mettre en œuvre le développement durable avec ses piliers essentiels :

- Environnement : protection, sauvegarde de l'arbre et de la haie et donc de la biodiversité, de la faune et de la flore.

- Economie (circulaire) : l'argent issu du travail est remis dans l'emploi des personnes.

- Social : communication, sensibilisation autour de ces sujets.

 

La haie bocagère est ancestrale, façonnée par l'homme. 

C'est une richesse locale qui fait partie du patrimoine commun.

Avant d'être une source d'énergie (bois bûche, fourrage, plaquettes, bois d'œuvre), la haie bocagère est un réservoir de biodiversité animale et végétale. 

Elle permet de filtrer et de retenir les écoulements d'eau, de stocker le carbone, de protéger les cheptels et les cultures en toute saison. Elle limite l'érosion et améliore la structure des sols. 

L’association ''Haie Fay bocage'' participe à la préservation et à la régénération du patrimoine bocager en vue de sa transmission aux générations futures. 

Elle tend, également, à sensibiliser les acteurs locaux (notamment la municipalité) pour les amener à valoriser cette richesse oubliée.

L’association met en relation des citoyens ayant la volonté d'utiliser du bois local et des agriculteurs ou des propriétaires soucieux de la valorisation et de la gestion de leur haie.

 

Chaque hiver, les membres de l’association entretiennent la haie d’agriculteurs locaux lors de chantiers participatifs et conviviaux et récupèrent en contrepartie, tout ou partie du bois issu de cette activité. 

Ces chantiers sont l’occasion d’échanges entre les participants et de transmission de savoirs.

 

Lorsque le bois récupéré est sec, ''Haie Fay Bocage'' le vend à ses adhérents.

Les membres de l’association organisent également des ateliers notamment sur le greffage des arbres ou encore la sécurité.

 

Les membres de Haie Fay Bocage, issus de milieux professionnels divers, souhaitent participer au développement de l'activité économique locale et créer de l'emploi rural spécialisé en privilégiant un entretien manuel et des coupes sélectives pour une gestion saine des ressources.

Grâce au produit des ventes de bois, ''Haie Fay Bocage'' a pu faire intervenir des salariés de l’AIRE (association intercommunale pour un retour à l’emploi) dans le cadre de chantiers d’insertion et des salariés de l’ATRE (Association des travailleurs en recherche d’emploi) pour le rangement du bois.

 

Chantier organisé le 11 février 2019 avec l'association AIRE de Blain (association intercommunale  pour un retour à l'emploi).

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter :

Ludovic BLANDIN 06.16.42.88.15

Daniel LOQUET 02.40.87.41.94

Adresse mail : haiefaybocage@lilo.org

Site internet : https://haiefaybocage.wixsite.com/haiefaybocage


Le Syndicat Chère Don Isac (SCDI) est issu de la fusion des 3 anciens syndicats de bassin versant de la Chère, du Don et de l’Isac au 1er janvier 2020.

Il est le fruit d’une démarche collective d’environ 2 ans, qui a abouti à une ambition politique territoriale forte, comme en témoigne le programme d’actions ambitieux et réaliste du Contrat Territorial Eau 2020-2025.

Ce contrat a pour objectif la reconquête de la qualité de l’eau, des milieux aquatiques et du bon état des masses d’eau sur le territoire des bassins versants de la Chère, du Don et de l’Isac.

Il s’articule autour de 4 thématiques :

Milieux aquatiques : Restaurer la morphologie des cours d’eau Restaurer la continuité écologique Préserver la biodiversité

Agriculture : Limiter l’utilisation des intrants Limiter les transferts de nitrate, pesticides, polluants vers les cours d’eau

Bocage : Limiter les transferts de polluants Limiter les ruissellements par inondation et érosion

Urbanisme :

Intégrer les enjeux eau dans tous les projets

Protéger les milieux aquatiques et les valoriser

Prendre en compte l’acceptabilité du milieu

Limiter l’impact des rejets (eaux pluviales, eaux usées)

Économiser la ressource

 

Budget global : 19 millions d’euros.


Le SYNDICAT CHÈRE DON ISAC

L’EAU ENTRE NOS MAINS

https://cheredonisac.fr/

Un patrimoine commun et partagé

Lorsque vous circulez sur le territoire, vous pouvez être témoin de l’existence d’un paysage de bocage qui est étroitement lié à l’histoire de l’Homme et de ses usages. Ce paysage est emblématique de nos régions. Il résulte des évolutions du milieu naturel, de la société et de ses activités. Notamment l’agriculture, qui a valorisé les sols par des systèmes en polyculture élevage où le maillage bocager matérialisait les parcelles en faisant office de clôture et en apportant de la ressource en bois. Cette structure bocagère est traditionnellement constituée de haies et de talus arborés, parfois empierrés, et est reliée aux réseaux de mares et de zones humides qu’elle abrite.

Restaurer les milieux, restaurer la ressource

 
Naturellement, l’eau des versants coule sur les pentes et est ralentie et épurée au travers de la trame bocagère et des zones humides avant de rejoindre les cours d’eau à l’aval. Quand les milieux aquatiques ont un fonctionnement optimal, ils épurent l’eau à leur tour, maintiennent une biodiversité adaptée et régulent les crues. Cependant, l’évolution des activités humaines a affecté ces milieux : les linéaires de haies ont diminué et les cours d’eau du territoire ont été largement dégradés, rectifiés voire busés par les usages du passé.

C’est pourquoi, au travers du programme d’actions du Contrat Territorial Eau 2020-2022, le Syndicat Chère Don Isac s’attache à restaurer le bocage et les milieux aquatiques, opérations qui au-delà de la reconquête de la qualité de l’eau, participent à rendre le territoire plus résilient face aux changements climatiques, en complète cohérence avec les attentes sociétales d’aujourd’hui. 

Une approche globale des ressources par l’eau

Le syndicat a aussi intégré dans ses actions la mise en œuvre d’une approche systémique agricole favorable à l’eau (en lien étroit avec la thématique bocage), un accompagnement des collectivités sur des problématiques de gestion de l’eau dans les dossiers d’urbanisme, un programme pédagogique en faveur des écoles et des structures relais de sensibilisation ainsi qu’un projet de prospective pour le territoire.

La force du réseau

Et le Syndicat n’agit pas seul : le CTEau (Contrat Territorial Eau) est soutenu par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, les Régions des Pays de la Loire et de Bretagne, les Départements de Loire-Atlantique et d’Ille et Vilaine et associe 8 maîtres d’ouvrages. Les 8 EPCI du territoire sont les membres du Syndicat Chère Don Isac, ils participent financièrement et disposent d’un certain nombre de sièges et de voix dans le Comité Syndical. Les actions portées par le SCDI sont le fruit d’une ambition politique et collective du territoire. L’eau peut ainsi être vécue comme une ressource commune à toutes et tous, répondant aux besoins essentiels (production d’eau potable, usages de loisirs, économie…) du territoire.

 

Hélène Bouille – Pôle Agriculture et Bocage – SCDI


Vous vous intéressez à la gestion et à la valorisation de vos haies bocagères ? Découvrez le Pourquoi-Comment Bocage, réalisé par les CIVAM des Pays de la Loire !

https://www.civam.org/ressources/collections/pourquoi-comment/pourquoi-comment-gerer-et-valoriser-les-haies-bocageres/

A l’intérieur d’un document qui explore le « Pourquoi ? », en reprenant des informations sur les intérêts écologiques, agronomiques et économiques des haies bocagères, ainsi que des informations d’ordre réglementaire (plantation, PAC, documents d’urbanisme), vous trouverez 8 fiches qui illustrent comment des agriculteurs du territoire ont abordé la gestion et la valorisation des haies sur leur ferme : planification, densification, accueil de la biodiversité, production de fourrage, de plaquette, de bois d’œuvre…

   

 Un conseil : Cliquer sur les pages suivantes (en bas de page) et les consulter en mode Plein-écran

Ne pas hésiter à revenir à l'index