Oiseaux d'ici : Jeu sur les oiseaux en région de Nozay

Article sur la chute des effectifs des oiseaux communs.

Première partie du Poster réalisé par Bretagne Vivante pour l'opération de comptage des oiseaux de jardins de Janvier 2020

Seconde partie du Poster réalisé par Bretagne Vivante pour l'opération de comptage des oiseaux de jardins de Janvier 2020

1/4 Poster LPO Oiseaux des Jardins

2/4 Poster LPO Oiseaux des Jardins

3/4 Poster LPO Oiseaux des Jardins

4/4 Poster LPO Oiseaux des Jardins

Plus d'infos sur le jeu "Oiseaux d'ici dans l'article de Ouest-France du 4 août 2020, rédigé par Charles Bidaud, correspondant local :  https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/vay-44170/vay-les-oiseaux-du-coin-nichent-dans-le-jeu-de-cartes-6927174


Plus d'infos sur les oiseaux de nos jardins sur :

Règle du jeu "Oiseaux d'ici"

Oiseaux d'ici est un jeu destiné aux enfants de 8 à 88 ans afin de sensibiliser à la nécessaire sauvegarde du Patrimoine naturel de notre région.
Le jeu "Oiseaux d'ici" comprend 120 cartes à jouer représentant les oiseaux communs dans la région de Nozay (Abbaretz, La Grigonnais, Nozay, Puceul, Saffré, Treffieux, Vay).

Un conseil : Cliquer sur les pages suivantes et les consulter en mode Plein-écran

N'hésitez-pas à revenir à l'index!

Le joueur se déplace avec un pion sur des cases représentant les sept  communes de la communauté de communes dans lesquelles figure une pastille de la couleur de la famille d'oiseaux correspondante.
Le but du jeu est d'abattre à chaque déplacement une des cinq cartes à jouer de son jeu en fonction des cases sur lesquelles le pion s'est déplacé (en fonction du chiffre indiqué par un dé).
Le gagnant est celui qui a abattu le plus de cartes d'espèces d'oiseaux correspondant à l'objectif fixé pour chaque joueur en début de jeu.

voici les couleurs des dix familles d'oiseaux : 

Rouge : Rapace (13)

Fuchsia : Echassier (14)

Orange : Palmipède (18)

Vert : Grimpeur  (7)

Bleu : Gros Passereau (12)

Jaune : Passereau médian (15)

Ciel : Petit Passereau 1 (18)

Indigo : Petit Passereau 2 (23)

 


Les photographies d'oiseaux présentées sur ce site sont de Jean-Paul Mérot, membre de la Ligue de Protection des Oiseaux de Loire-Atlantique (LPO44).


S'il y a un article de presse, ce serait bien de parler de la baisse des effectifs d'oiseaux
le chardonneret a perdu plus de 30% de ses effectifs en 15 ans.



et d'encourager la biodiversité avec des haies à maintenir et de rappeler: l

En effet, la taille des haies est interdite entre le 1er avril et le 31 juillet, d'après un arrêté du 24 avril 2015 relatif aux règles de bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE).

Article de libération sur la chute des effectifs des oiseaux communs (Extraits)

 

Dans les milieux agricoles, les populations d’oiseaux ne cessent de décliner, elles se sont réduites en moyenne d’un tiers en quinze ans. Et ce qui nous a particulièrement alarmés, c’est que ce déclin s’est accéléré ces deux dernières années»,

témoigne Grégoire Loïs, directeur de Vigie-Nature, le programme de sciences participatives du Muséum d’Histoire Naturelle, dont fait partie le Stoc (Suivi temporel des oiseaux commun).

«Cela nous permet de déduire qu’il se passe quelque chose de catastrophique, en particulier dans les milieux agricoles, et qu’il y a sans doute un lien avec l’effondrement des insectes, car même les oiseaux granivores sont insectivores quand ils sont jeunes», remarque Grégoire Loïs

Ce qui rejoint les résultats d’une étude publiée en octobre dans la revue Plos One, selon laquelle près de 80 % des insectes volants ont disparu en Europe au cours des trente dernières années.

Les chercheurs français font le même constat.

La disparition massive des oiseaux que l’on qualifiait jusqu’à il y a peu de «communs», «est concomitante à l’intensification des pratiques agricoles ces vingt-cinq dernières années, plus particulièrement depuis 2008-2009», soulignent-ils dans leur communiqué de presse. «Une période qui correspond entre autres à la fin des jachères imposées par la politique agricole commune, à la flambée des cours du blé qui conduit à des pratiques agricoles de plus en plus intensives, à la reprise du suramendement au nitrate permettant d’avoir du blé surprotéiné et à la généralisation des néonicotinoïdes, insecticides neurotoxiques très persistants

Pour Grégoire Loïs, la conclusion est claire, les causes de cette hécatombe «sont les pratiques agricoles, donc les solutions se trouvent aussi dans les pratiques agricoles. Il est urgent de changer de modèle pour avoir une agriculture à la fois productive et respectueuse du vivant, qui est à la base de notre alimentation».


https://www.liberation.fr/france/2018/03/20/les-oiseaux-disparaissent-de-nos-campagnes-a-une-vitesse-vertigineuse_1637575


Site Participatif de la LPO pour recenser les oiseaux des Jardins :

https://www.oiseauxdesjardins.fr/


Site de Bretagne Vivante pour les journées de comptage des oiseaux des jardins

https://www.bretagne-vivante.org/Nos-actions/Connaitre/Les-oiseaux/Les-oiseaux-des-jardins/Le-comptage-regional-des-oiseaux-des-jardins


  Un conseil : Cliquer sur les pages suivantes et les consulter en mode Plein-écran

N'hésitez-pas à revenir à l'index!