Ajouts du Patrimoine de la commune de Treffieux

Treffieux

21 Chapelle de Bégly

La famille Carmickaël construit vers 1820 le château et la chapelle privée;

Bégly est la déformation usuelle de Bailey, nom de la propriété écossaise de la famille Carmickaël, abandonnée deux générations plus tôt à la suite d'une guerre. Carmickaël, le constructeur du château, était marchand drapier à Nantes. Cette chapelle a un clocher-mur en schiste, une nef rectangulaire où sont ménagés un vitrail par mur latéral, un chevet plat auquel s'appente une sacristie sous un toit à deux pans. La chapelle, récemment ravalée, est en très bon état; des messes privées y sont encore dites de temps à autre. 

22 Manoir de la Fleuriais

L'ancien manoir de La Fleuriais appartient, à l'origine, à la famille de Vay, vassal des barons de Derval.  Le dernier descendant, Marie Gédéon Louis Pierre Henry de Vay, est exécuté à Nantes sous la Terreur. Le manoir devient ensuite la propriété successive des familles Bouteiller, Carmickaël de Baiglie et Chanteloup (Roger Plouay de Chanteloup vers 1900).  Ce manoir possédait autrefois des douves alimentées par une dérivation du Don, un étang, une fuie, un moulin et une chapelle privée.  Démoli peu de temps avant la grande guerre, les pierres vont servir à la construction de l'école primaire des garçons Sainte Jeanne d'Arc.

23 Gare Ferroviaire

Le 18 juillet 1879, la décision est prise de relier Châteaubriant à St Nazaire par une voie ferrée. Ces nouvelles lignes à voie unique sont apportées dans le département par le plan Freycinet. Elles sont construites par l’Etat Français et les Ponts et Chaussées. À partir de 1884, l’exploitation de la ligne est confiée à la Cie de l’Ouest qui ouvre le 18 mai 1885 la ligne de Montoir-de-Bretagne à St Vincent des Landes via Blain (73 Km), nommée Ligne St-Nazaire-Châteaubriant. Le 19 mai 1952 marque la fin des trains de voyageurs entre St Nazaire et Châteaubriant, celle de marchandises en 1979 entre Le Gâvre et St-Vincent-des-Landes.

24 Bois d’Inde