Textes de la revue "Trésors" PEPITES44 Numéros 2019

"Trésors" PEPITES44 Premier Numéro Juin 2019

Editorial Juin 2019 et Actualités de PEPITES44

« Trésors » PEPITES44       N°1 été 2019

Revue trimestrielle de l’association PEPITES44

Patrimoine et Environnement du Pays Issu des Trésors En Schiste sur la Loire-Atlantique, dans l’aire de diffusion du Patrimoine en  pierre de Nozay, schiste bleu local. À voir aussi sur : http://www.tresorsdupaysdechateaubriant.fr/173765020

1) Le mot du Président,

Afin de mieux faire connaître les richesses du patrimoine et de l’environnement de la région d’une soixantaine de communes autour de Nozay, au nord de la Loire-Atlantique, nous dévoilerons dans ces lignes ses trésors quelquefois méconnus.

Cette revue qui souhaite faire intervenir les acteurs locaux du patrimoine et de l’environnement de l’ensemble de ces communes s’adresse à tous les amoureux de cette région ou aux simples curieux de la singularité de ce patrimoine.

Dans sa configuration actuelle la revue s’articule en 8 pages :

Editorial et actualité de Pepites44, Les acteurs du Territoire, Ce qui se fait ailleurs!, Le Patrimoine de Pays du territoire, son Environnement, divers autre Patrimoine, Archéologie d’ici et d’ailleurs, Actualité du territoire.

Au sommaire N°1 :  Actualité de Pepites44,  « Gourguenez », Croix de fonte de Mayenne, Croix de schiste du Pays de Nozay, Arbres remarquables de Nozay, Le Canal de Nantes à Brest, Nécropole de la Fuie (Saffré), actualités du territoire.

Didier Teffo

 

« Trésors » PEPITES44

Actualité de l’association

Vay : 1er Mai 2019, Balade commentée.

« Au fil des Croix restaurées »

PEPITES44 a organisé cette balade, en accompagnement d’un groupe de cyclotouristes. Au programme de la journée : 30 Km le matin et 35 Km  l’après-midi. Une dizaine de randonneurs a  pu découvrir le travail de restauration des croix de la commune de Vay, réalisé par le trésorier de l’association PEPITES44 en collaboration avec l’association « Mémoire de Vay », avec des commentaires sur l’origine et l’histoire de chaque croix. Plus d’infos sur : http://www.tresorsdupaysdechateaubriant.fr/146756023

 

Les randonneurs à vélo devant la superbe croix des Chesnots

Les acteurs du Territoire GOURGUENEZ 

Les acteurs du Territoire

GOURGUENEZ : Une commission de valorisation du Patrimoine créée en 2015.

GOURGUENEZ : Pas complètement une association, mais plutôt une commission de réflexion, de mise en valeur, de mémorisation, mise en place par l’association Générations Mouvement de la Grigonnais.

Association dont les principales valeurs sont celles de la Solidarité à travers le SEL (système d’échanges local), du partage autour du jardin partagé d’Anna, d’échanges lors des randonnées pédestres hebdomadaires.

La commission GOURGUENEZ s’est cherchée, se cherche encore, afin de présenter aux habitants de La Grigonnais et, au-delà aux habitants de la communauté de communes de Nozay, des morceaux de son histoire ; histoire récente puisque la commune n’a été créé qu’au 1er janvier 1959.

Année 2015 : la commission travaille en vue de présenter une balade historique dans le cadre de Loisirs à l’air libre,  le 23 juillet 2015 ;

La première étape de ce cheminement commenté par Victor Verger, commence par l’Eglise terminée en 1862 qui abrite entre autre une galerie de 28 statuettes de saints,  classée en 1962.

La deuxième étape s’arrête devant une magnifique grange en schiste qui a servi en 1862 d’étable, puis de forge et contient le four de la commune, commentaires par Lydie Roussière et Marie Brehier

La balade se termine par la présentation du presbytère aménagé dans un bâtiment propriété de l’Abbé Mérel qui en fit don en 1863 à la paroisse Saint Victor.

Année 2016 : Cette année, la Commission s’est intéressée au bois qui a, durant tout le 20ème siècle, occupé de nombreux artisans sur la commune, du bûcheron au scieur, charpentier, charron, tonnelier, menuisier, ébéniste, sabotier…

3 étapes de la vie du bois grâce à des témoignages d’anciens artisans ou ouvriers du bois qui nous ont fait découvrir leurs métiers, techniques et outillages d’époque, avec notamment :

- la sélection et l’abattage des arbres, le sciage avec Maurice LECERF, ancien ouvrier de scierie CHIRON de La Grigonnais.

- la visite de l’atelier de Robert VERGER, ancien artisan menuisier-ébéniste, situé à côté de l’Eglise.

- la visite de l’atelier de charpente chez Claude GRIMOUX, ancien artisan en charpente, c’est la cinquième génération de charpentier, charron au village de La Bretonnière .

Année 2017 : Dans le cadre des Loisirs à l'Air libre organisés par la CCRN, le thème retenu pour cette balade est le monde agricole à partir des années 1950 : Deux sites ont été retenus :

A la Brunelais pour évoquer les méthodes d'exploitation de l'époque chez Jean Claude Guilloteau; Mise en route de la batteuse.

A Blouzac chez Pierre Fraboul pour présenter l'arrivée du machinisme et l'évolution des cultures.

Durant cette balade, seront évoqués, les usages, les techniques, les outils, les machines, les organisations syndicales et les Cuma .

Dans chaque endroit, exposition de machines agricoles, témoignages, échanges avec les paysans de l'époque, permettront de faire l'historique de ces années déterminantes pour l'agriculture d'aujourd'hui. Une photo des paysans nés de 1917 à 1943 a été prise.

Année 2018 : Décision est prise de travailler sur le petit patrimoine local, essentiellement les calvaires, les puits, les fours, les soues à cochon.

Identifier, rechercher les propriétaires, nettoyer, restaurer, archiver sont les tâches que se sont données les membres de GOURGUENEZ.

Une fiche par monument sera éditée et diffusée.

Voir + sur :  http://www.tresorsdupaysdechateaubriant.fr/196460135

 

la visite de l’atelier de Robert VERGER, ancien artisan menuisier-ébéniste, situé à côté de l’Eglise.

Ce qui se fait ailleurs !

Ce qui se fait ailleurs !

Pierre Martin au chevet des croix des cimetières 

D’après un article d’Ouest-France du 28 octobre 2016

Pierre Martin travaille sur l’inventaire des croix de fonte d’art des 40 cimetières de la communauté de communes d’Évron (Mayenne). 

« De 1890 à 1940, les familles mettaient très souvent sur les tombes des croix en fonte, moins onéreuses que la pierre, explique l’Évronnais Pierre Martin, passionné d’Histoire. Ces croix métalliques sont les témoins d’une pratique funéraire et des techniques de fabrication. Malheureusement, elles partent souvent à la ferraille au terme des concessions.

Préserver ce patrimoine est la préoccupation de la SAHM (société archéologique et d’histoire de la Mayenne) et la mienne. On est sur la bonne voie. »  [ D’après un courriel du  6 avril 2019, Pierre Martin a recensé 3482 croix dans 102 cimetières de la Mayenne provenant de 18 fonderies, principalement du Nord-Est de la France, mais aussi du Sud-Ouest , du Centre et de l'Ouest ]

Trouver la provenance d’une croix est un vrai travail de titan. Pierre Martin y consacre des heures. « Il n’y a pas d’indicateur. Je m’arme de patience et je consulte page par page les précieux catalogues des fonderies de l’époque. » […]

Les croix étaient vendues au départ de la fonderie entre 230 et 300 francs les 100 Kg. Il fallait y ajouter les frais d’emballage, le coût du transport en chemin de fer, la mise en œuvre et le bénéfice du marbrier.

« On peut estimer à 150 francs le coût pour une famille d’une croix en fonte de 1,45 m pour 16,5 Kg. C’était le salaire d’une semaine de six jours de travail pour un ouvrier, commente Pierre Martin. Actuellement on est plus près des six mois de travail. »

Un patrimoine à sauvegarder

Identifier, faire connaître et sauvegarder les croix métalliques des cimetières, c’est la démarche initiée par la SAHM pour préserver ce patrimoine funéraire.

« Un tiers des concessions arrivent à terme. Si l’on n’y prend pas garde, les croix de fer vont disparaître. Leur sauvegarde passe d’abord par un inventaire méthodique. Il est transmis à la Direction des Affaires Culturelles (DRAC). Quant à la SAHM, elle contacte les municipalités pour qu’elles connaissent ce petit patrimoine funéraire et le préserve » explique Pierre Martin. Contact : Pierre Martin. Tél. 02 43 01 32 57.

Les croix métalliques funéraires dans le canton de la Communauté de Communes des Coëvrons (1re partie)

https://www.resonance-funeraire.com/index.php/dossiers/3761-les-croix-metalliques-funeraires-dans-le-canton-de-la-communaute-de-communes-des-coevrons-1re-partie

Les croix métalliques funéraires dans le canton de la Communauté de Communes des Coëvrons (53)

https://www.resonance-funeraire.com/index.php/dossiers/3797-les-croix-metalliques-funeraires-dans-le-canton-de-la-communaute-de-communes-des-coevrons-53.html

Lieux de création d'objets funéraires en fonte, motifs et signification https://fontesdart.org/wp-content/uploads/2017/06/mougeotte70.pdf

Extraits de ce dernier article de « La Mougeotte »  dans : http://www.tresorsdupaysdechateaubriant.fr/196460132

 

L’Environnement sur le Territoire

L’Environnement sur le Territoire

 Arbres remarquables de la commune de Nozay d’après une étude de l’ASPHAN : Association de Sauvegarde du Patrimoine Historique et Artistique de la région de Nozay.

ARBRES REMARQUABLES DE NOZAY

Cette collection des arbres remarquables de la commune de Nozay a pour genèse la venue, en 2015, d’André Guéry, vice-président de la Société du dahlia et des plantes de Nantes et membre de l'association A.R.B.R.E.S.

Cet ancien responsable de l'équipe arboricole de la ville de Nantes, horticulteur chevronné, a recherché, observé, photographié les beaux arbres de Nozay. […]

André Guéry a bien voulu faire la synthèse de ses recherches à Nozay, base de notre collection. Celle-ci comprend des arbres reconnus arbres remarquables de la Loire-Atlantique comme le charme de la Pinsonnais ou le thuya géant de l'hôpital.

D'autres spécimens, remarqués par André Guéry, mériteraient d'y figurer comme le pin noir de Rieffeland ou le chêne de la Ville-Foucré.

D'autres arbres appartiennent aux collections des arbres « exotiques » plantés au 19ème siècle dans les parcs des grandes propriétés de Nozay comme le catalpa de Grand-Jouan, le calo-cèdre du parc de l'hôtel de la Motte ou l’if à prunes de la Pinsonnais.

Ont été ajoutés à cette liste, d'autres arbres, marqueurs de notre territoire : les paulownias de la mairie, le chêne de la Vierge à Rouans ou le pin de la butte à la carrière du Parc.

Et puis, il y a, immanquablement, la vedette de notre arborétum : le séquoia ! De la dizaine de spécimens anciennement plantés, il n'en reste que sept. Et depuis 45 ans, un petit sixième croît dans l'enceinte du collège Jean Mermoz.

 Extraits tirés de :https://www.asphan.fr/arbres-remarquables/

Le chêne pédonculé de la Ville-Foucrée  

Numéro d'ordre sur la carte : 21

https://www.asphan.fr/21-ch%C3%AAne-p%C3%A9doncul%C3%A9/

A quatre kilomètres à l'Est du bourg, proche de la route d'Abbaretz, le chêne de la Ville-Foucré est un arbre magnifique, mesurant ? mètres de haut, avec un tronc de plus de sept mètres de circonférence à un mètre du sol.

Sa couronne, arrondie et harmonieuse, est portée par une ramure puissante. Le feuillage dense offre l'été une zone d'ombre considérable.

Il aurait plus de cinq siècles d'existence. Selon, André Guéry, vice-président de la Société nantaise des dahlias et des plantes, lors de sa visite de Nozay en 2015, ces chênes sont très rares à atteindre de telles dimensions et à être aussi beaux en Loire-Atlantique. […]

 

 

Le chêne pédonculé de la Ville-Foucrée  

Le Patrimoine du territoire

Le Patrimoine du territoire 

Le canal de Nantes à Brest (Nort/Erdre, Héric, Blain, …).

La réalisation du Canal de Nantes à Brest devait s’écouler sur une trentaine d’années. Elle trouve son origine dans les guerres napoléoniennes. En effet, il s’agissait non seulement d’ouvrir une nouvelle voie navigable à l’intérieur des terres mais encore de contourner le blocus maritime imposé par l’Angleterre  afin d’assurer l’approvisionnement du plus vaste de nos arsenaux.

Près de 360 kilomètres jalonnés de 238 écluses, telle est la distance parcourue par le canal de Nantes à Brest au travers des quatre départements de la Loire-Atlantique, du Morbihan, des Côtes d’Armor et du Finistère.

La Loire-Atlantique comporte 18 écluses sur environ 74 km. L'écluse no 1 de Saint-Félix délimite le début du canal entre la Loire et l'Erdre. Sur les communes de Blain et La Chevallerais, on parcourt 9 écluses

Les travaux commencèrent en 1806. On y employa notamment 400 prisonniers de guerre espagnols, logés pour la circonstance au château de Blain. Achevée la première, la portion du canal située en Loire-Atlantique fut inaugurée en janvier 1834.

Le 1er janvier 1842, la totalité de la voie d'eau entre Nantes et Brest de 360 km est ouverte à la navigation.

En 1858, le canal est inauguré par Napoléon III et l’Impératrice Eugénie

A partir de 1923, avec la construction du barrage de Guerlédan et les progrès du chemin de fer, le Canal perd peu à peu sa vocation commerciale de transport de marchandises en Bretagne intérieure.

Il semblait condamné, mais sa vocation touristique le remet au cœur d’une dynamique économique, touristique et environnementale.

Le canal a une longueur de 364 kilomètres. Le cinquième de cette longueur est canalisée, le reste est composé de huit rivières canalisées. Il s'agit de l'Erdre, l'Isac, l'Oust, le Blavet, le Doré, le Kergoat, l'Hyères et l'Aulne. . Le canal de jonction entre les rivières qui nous concernent est le Bief du bout du bois qui relie l'Erdre à l'Isac et qui est alimenté par l'étang de Vioreau,

L’ embouchure du canal sur l'Erdre se situe à Quiheix, à 6 km du centre ville de Nort-sur-Erdre.

Le canal de Nantes à Brest possède 237 écluses pour une dénivellation totale de 555 mètres et la commune de Nort/Erdre compte 6 écluses sur son territoire : Quiheix, La Tindière, La Rabinière, La Haie Pacoret, Cramezeul, Le Pas d'Héric.

La construction du canal a commencé en 1804 par les deux extrémités en Loire Inférieure (Loire Atlantique) et dans le Finistère.

Il faudra 38 ans pour terminer les travaux et après de longs travaux difficiles, dont certains furent réalisés par des prisonniers espagnols (entre autre sur le bief de Bout de Bois). le canal fut livré à la navigation sur toute sa longueur (385 km avec l’Erdre canalisée) le 1er janvier 1842.

Le canal connut un trafic important. notamment grâce aux péniches. Il ne conserve aujourd'hui qu'une seule vocation: le tourisme fluvial.

L'arrivée du chemin de fer et de l'automobile fera qu'après la "grande guerre" le canal tombera peu à peu en désuétude. La construction en 1923 du barrage de Guerlédan achèvera l'ère du transport maritime entre Nantes et Brest.

Bibliographie sur :  http://www.tresorsdupaysdechateaubriant.fr/146756036

 

Archéologie d’ici et d’ailleurs

Archéologie d’ici et d’ailleurs

Une Nécropole du IVe siècle : La Fuie à Saffré

 

Lieu-dit La Fuie, à 80 m du château, à 50 m de la rivière Isac, découverte d’une petite nécropole à incinération de la première moitié du IVe s après JC.

A. Leroux en 1874 a découvert dans plusieurs fosses, régulièrement espacées, une quarantaine de vases, dont une quinzaine en verre, des clous en fer et une lame en fer. *

A. Leroux « Note sur quelques vases gallo-romains découverts à Saffré, sur la rivière de l’Isac, à 80m à l’ouest du Château de Saffré » :

Bulletin de la Société Archéologique de Nantes N°14 1875 pp 49-51,

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb344260501/date

D’après Leroux : « Des ouvriers, employés par l’administration à extraire du gravier dans une prairie située au sud du bourg de Saffré découvrirent quelques vases en terre et quelques vases en verre.

Ceux-ci étaient tous brisés, à l’exception d’une petite coupe de couleur vert-clair, d’un travail peu achevé mais portant quelques détails d’ornementation très simple, tels que des rayures verticales sur le contour de la partie supérieure et de petites facettes sur la partie convexe.

Elle pouvait à peine tenir debout sur une surface plane. (Hauteur : 0,065m) (diamètre à l’ouverture : 0,04m) […]. »

 

http://grand-patrimoine.loire-atlantique.fr/jcms/les-collections/bases-de-donnees-en-ligne/archeologie-regionale/usage/vaisselle/gobelet-a-godrons-et-resille-moules-fr-eja_92527

Sur des dessins publiés en 1875 par A. Leroux, P. Galliou** a reconnu en 1978 la « petite coupe de couleur vert-clair » comme très probablement d’une forme Isings 106c avec une décoration du  même type Ique celle d’sings 107 a (Isings, 1957) que l’on peut dater de la période 300 à 375,

un « bol en  terre rouge, d’une pâte fine et de forme élégante, large de 20 cm et profond de 5, orné de motifs légers en forme de palmette », comme un vase en céramique décorée « à l’éponge », fabriqué au IVe siècle dans le Poitou) et plus exactement la forme Raimbault V

et vraisemblablement un vase non décrit par Leroux comme un  type chenet 320.? *

Près de ce lieu-dit La Fuie, en 1876, des tegulae, de « grosses briques » et des briques demi-circulaires (diamètre 20 cm) pouvant appartenir à la galerie façade d’une villa. (Tegulae ou tuiles à rebord ). *

Le même type de vases rencontrés que dans la nécropole voisine indiquerait une occupation à l’époque constantinienne  (règne de Constantin le Grand 307-337) *

Les briques romaines et les tegulae vues au château de Saffré doivent appartenir au même habitat : de même que la fontaine St Pierre à 200 mètres. *

Entre les villages d’Augrain et du Jarrier, à 1200 mètres au nord du bourg, des tegulae. C’est sur ce site que Pitre de Lisle du Dréneuc a vu la « voie romaine » de Blain vers l’Anjou appelée Levée de Saumur. *

Il faut abandonner l’idée d’une « agglomération » pour n’y voir qu’une ou deux villae romaines à Montnoël et à la Fuie (L’une a pu d’ailleurs succéder à l’autre) remplacée par le château, établies entre l’Isac et la voie romaine. *

Plus d’infos sur : http://www.didierteffo.fr/139245257

* Extraits tirés de  Carte archéologique de la Gaule 44. Loire-Atlantique  Michel Provost  pp 139-140

** P Galliou La Nécropole de Saffré (L.-A.) Archéologie .en Bretagne N°19 1978 p 51-53

 

Patrimoine de Pays du Territoire

Croix en schiste du Pays de Nozay

Actualité du territoire

Actualité du territoire                                      

Juin

Le 15/06/19         Observation des oiseaux migrateurs à l'étang de Clégreuc - de 9h à 12h - Maison de la Forêt (Le Gâvre) - 02 40 87 15 11 -

Le 21/06/19 randonnée canoë en semi nocturne - . Réservation obligatoire. Le Plan d'eau 44390 NORT-SUR-ERDRE 06 01 63 58 92

Le 22/06/19 10h à la mine, Abbaretz. Partez à la découverte de la biodiversité de l'étang de la Mine, où la nature a repris ses droits. - Contact : 02 99 72 69 25

Le 22/06/19 Visite de l'enclos du vieux bourg avec l'ASPHAN . Exposition contemporaine de l’association Campagn‘Art. L'Enclos 25 Rue du Vieux Bourg 44170 NOZAY 02 40 79 34 29

Le 23/06/19 "RandOlyric" en après-midi - Réservations : 02 40 87 15 11 - Un voyage de chant sensoriel unique en forêt. Avec Vincent Karche (auteur, forestier, ténor d'opéra, professeur de chant).

Le 23/06/19 Venez découvrir la patrimoine Puceulois avec PUCEOL - 9H30-12H00 Salle polyvalente Route d'Abbaretz 44390 PUCEUL

Le 23/06/19 "RandOlyric" en matinée - Réservations : 02 40 87 15 11 - Un voyage de chant sensoriel unique en forêt. Avec Vincent Karche (auteur, forestier, ténor d'opéra, professeur de chant).

Le 29/06/19 Balade contée en forêt - de 14h30 à 17h30 - Réservations : 02 40 87 15 11- balade en forêt avec un poète.

Juillet

Le 11/07/19 Festival Flottant Itinérant. Association la Rive aux Barges Première édition de Festival flottant itinérant - Gratuit, Buvette et restauration sur place. Ecluse de Cramezeul 44390 NORT-SUR-ERDRE

Le 11/07/19 Jeu de l’oie géant à la Carrière du Parc à Nozay de 14H à 16H organisé par l’ASPHAN informations 02 40 79 31 64

 

Le 12/07/19 Festival Flottant Itinérant. Occasion pour petits et grands d'écouter quelques contes et histoires les pieds dans l'eau… Billetterie participative : 6 €. Buvette et restauration. lariveauxbarges@gmail.com Ecluse de la Tindière 44390 NORT-SUR-ERDRE

Le 13/07/19 Festival Flottant Itinérant Concert festif clôturant ces trois escales dans la vallée de l'Erdre. Billetterie participative: 6 €. Buvette et restauration sur place. Ecluse de Cramezeul 44390 NORT-SUR-ERDRE

Le 17/07/19  Balade crépusculaire en canoë Nozay-Jans de 19H30 à 22H30 Prévoir pique-nique informations 02 40 79 31 64.

«1001 Pattes !» Le 27/07/19 Découvrez le petit peuple de la Mine, abeilles, libellules, papillons et leurs mœurs. - Balade en partenariat avec le Département de Loire-Atlantique. 14h30 à La Mine d'Abbaretz. Contact et réservation : 02 40 05 06 20 ou ja.guilloton@hotmail.fr

Août

Le 01/08/19 Festival Flottant Itinérant Au programme : apéritif musical et rétrospective du festival Billetterie participative: 6 €. Buvette et restauration sur place. L'Escampette 44390 SAFFRE

Le  22/08/19 Balade pédestre « Mine et Carrières » 5Km à la découverte du patrimoine minier Abbaretz 10H à12H 02 40 79 31 64

Le 22/08/19  Balade crépusculaire en canoë Nozay-Jans de 19H30 à 22H30 Prévoir pique-nique informations 02 40 79 31 64.

Le 23/08/19 Balade historique  de Vay commentée et contée de 10H à 12H Mémoires de Vay  Informations 02 40 79 31 64

Le 25/08/19 Sortie en canoë à l'aube. Sortie pour les enfants à partir de 8 ans, maximum 18 personnes. Réservation obligatoire. Contact port de La Poupinière 44390 NORT-SUR-ERDRE 06 01 63 58 92

Le 26/08/19 Balade au cœur de Puceul de 14H à 16H30 Expo Photographique informations 02 40 79 31 64

Le 27/08/19 La Mer à Saffré Rando pour voyager dans le temps de 9H à 12H Départ du Château Informations 02 40 79 31 64