Patrimoine Architecture Secteur Rosabonnet-Cardunel Nozay

Balades Photographiques dans Nozay Secteur 4 Rosabonnet Cardunel

Le manoir de Rosabonnet comprend deux corps de logis bâtis en équerre, sans étage, avec tourelle octogonale à l’angle interne, mais engagée dans la construction.

A la base de cette tourelle, une large porte à chambranles et linteau monolithes en schiste, ouvre au pied de l’escalier hélicoïdal, très large, à noyau et degrés de schiste. Deux autres portes accoladées faisaient communiquer cet escalier avec les appartements de chacune des deux ailes.

Dans la façade méridionale du bâtiment Nord, large porte au linteau orné d’accolades, fenêtre autrefois à meneaux croisés.

Dans la façade méridionale du bâtiment Nord, large porte au linteau orné d’accolades, fenêtre autrefois à meneaux croisés. Sur les corniches de schiste s’élèvent trois lucarnes en schiste, avec appui mouluré, surmontées d’un fronton triangulaire avec épi terminal.

Ce four à pain situé au lieu-dit Bellevue est isolé, il ne possède pas de fournil. En forme de fer à cheval avec une toiture en ardoise à deux pentes arrondie sur l’arrière, il dispose d’une gueule autrefois munie d’une porte en fonte.

Une voie dite romaine longe la route de Rennes à hauteur du lieu-dit Moulin de l’Angle. Les dalles de schiste placées sur chant ont résisté aux assauts du temps. En poursuivant par la Jumenterie on accède aux berges du Don à Beaujouet.

Le Don, ici présent à Beaujouet, en bordure de la commune de Jans au nord de Nozay, traverse le nord de la Loire-Atlantique sur une longueur de 90 km.

Le Don prend sa source dans la commune de Saint-Michel-et-Chanveaux dans le Maine-et-Loire et rejoint la Vilaine à hauteur des Marais de Murin sur la commune de Massérac

Le site de Beaujouet, propriété de l'association des Pêcheurs du Don, comprend une frayère artificielle, une zone de pêche aménagée et des espaces naturels.

La frayère artificielle a été restaurée en 2009 par le syndicat du bassin-versant du Don, avec l'appui technique, de la fédération de pêche et la police de l'eau.

Ces bâtiments d’exploitation appartenaient au domaine de Cardunel. Ce domaine était consacré à l’élevage de moutons de race au joli confluent du Don et du ruisseau de Sauzignac.

Le Logis de Cardunel était autrefois la demeure des demoiselles Billot, petites filles d’un professeur de l’Ecole d’Agriculture de Grandjouan.

Ces bâtiments et notamment la bergerie abritaient les moutons du domaine et notamment une race ovine introduite par Jules Rieffel, la race « South down » qui était l’objet d’un élevage important à Cardunel.

Des arbres singuliers appartenant aux essences régionales agrémentent les abords de Cardunel et la route qui s’en éloigne.

Dans la région de Nozay on retrouve le plus souvent des puits carrés à couverture à un seul versant tout à fait typique de ce pays. L’architecture est simple et rustique et utilise largement le schiste local.

Les longères présentent des caractéristiques spécifiques avec notamment l’habitat et les dépendances agricoles dans le même alignement.

Cette maison de Garde-Barrières conserve le souvenir des trains de la ligne Montoir-Châteaubriant-Segré, désaffectée dans les années 1970.

La Croix des Buffais, en forme de croix de Malte irrégulière, est ornée d’un christ naïvement taillé dans le schiste. Le fut remplacé par un poteau de ciment était autrefois agrémenté d’un chanfrein en forme de cordelière.

La Croix des Buffais, en forme de croix de Malte irrégulière, est ornée d’un christ naïvement taillé dans le schiste. Le fut remplacé par un poteau de ciment était autrefois agrémenté d’un chanfrein en forme de cordelière.

La Chapelle de Limerdin fut bénite le 2 décembre 1841. Elle était destinée d'abord à être une simple chapelle funéraire, les Rieffel ayant perdu deux jeunes fils, qui y furent enterrés.

Jules Rieffel, décédé en 1886, y fut inhumé ainsi que sa femme, son gendre, leurs enfants et petits enfants. Depuis 1943, le jour de l’Ascension un pèlerinage y venait de Nozay.

En 1811, la croix de Rieffeland était répertoriée sur la cadastre napoléonien de Nozay, isolée sur la lande de Grandjouan.

C’est une croix latine de pierre bleue dont le christ, très abimé dans sa partie basse, conserve, bien visibles, un pagne et un titulus surmontant une tête toute ronde. Une rosace agrémente le fut.

Les bâtiments regroupés sous la dénomination d'annexes comprennent un certain nombre de dépendances comme les remises, les hangars et les granges utilisés au rangement des outils agricoles et des récoltes.

Cliquer sur une des pages qui suivent et consulter en mode Plein-écran.

N'hésitez-pas à revenir à l'index!


Cette Balade cycliste en boucle du 20 avril 2019 du secteur Rosabonnet-Jumenterie a emprunté successivement Rosabonnet, Bellevue, La Servais, La Grande-Haie, Ancien chemin pavé de Nantes à Rennes, L'Angle, La Jumenterie, Montauban.

Elle a été suivi d'un circuit pédestre en boucle le 20 avril également du secteur Cardunel-Charronais qui a emprunté successivement Beaujouet, Cardunel, Roche-Blanche, La Touche-d'Aguenais, La Charronais, L'Espérance, Chapelle de Limerdin, Terre-Neuve, Croix de Rieffeland, Beaujouet.


Dans chacune de ces balades photographiques au sein de la commune de Nozay, le Patrimoine architectural (Maisons, fermes, Châteaux,Chapelles, Manoirs, Granges) se dévoile, mais nous portons également l'attention sur le Patrimoine de Pays (autrefois appelé Petit Patrimoine), plus discret mais tout aussi digne d'intérêt (Croix de chemin, Fours à pain, Puits, Soues à cochons, remises, hangars, Palis, Ponts en pierre) et sur tout autre Patrimoine (Moulins à vent, Moulins à eau, Carrières, Monuments funéraires, Mégalithes, Patrimoine environnemental, Arbre remarquable, Plantes spécifiques d'un milieu, ...)