Antenne Châteaubriant Bretagne-Vivante Actualités

Bretagne Vivante (Châteaubriant)

Bretagne Vivante dans le castelbriantais : des bénévoles et des salariés actifs pour faire entendre la voix de la nature.

L’association Bretagne Vivante fête en 2019 ses 60 ans d’existence.

Elle regroupe environ 3000 adhérents répartis dans vingt antennes locales sur les 5 départements de la Bretagne historique. Elle emploie une cinquantaine de salariés.

Pour le département de Loire-Atlantique, 3 antennes locales réunissent 300 adhérents : Pays Nantais, Estuaire-Loire-Océan (ELO), et Châteaubriant. L’antenne Bretagne Vivante de Châteaubriant , c’est :

- 30 adhérents en 2018

- 1 réunion mensuelle à Châteaubriant le premier mercredi du mois

- 1 contact : chateaubriant@bretagne-vivante.org Parmi les activités :

- Des sorties nature tout public

- Un groupe botanique s’adressant à des naturalistes débutants ou non qui souhaitent se perfectionner en botanique, des sorties sont organisées au printemps principalement.

- Une veille environnementale sur des projets d’aménagement, d’urbanisme : suivis de dossiers, déposition à des enquêtes publiques, participation à des commissions…

- La tenue de stands et animations lors de manifestations, par exemple l’animation d’une bourse aux plantes et d’un espace consacré à la biodiversité sur le site de la Forge à Moisdon-la-Rivière, en partenariat avec Les Amis de la Forge lors du Marché d’automne.

- L’Organisation de soirées-conférences

- L’implication dans le mouvement des Coquelicots pour arrêter l’usage des pesticides de synthèse.

- La gestion de « réserves associatives »: ce sont des sites possédant des milieux naturels ou espèces à haute valeur patrimoniale, pour lesquels une convention de gestion est signée avec les propriétaires : des chantiers nature, des inventaires et suivis floristiques et faunistiques y sont réalisés.

Les sites dont nous nous occupons se situent sur les communes de Moisdon-la-Rivière et Grand-Auverné, sur les coteaux schisteux surplombant le Don. Ce sont des milieux de landes et pelouses sèches, ainsi que des mares temporaires propices à une remarquable biodiversité ; ces espaces font partie des dernières grandes landes armoricaines du département.  http://www.bretagne-vivante.org/